Prix de la relève EAU André-Perrault 2021

La Fondation de Gaspé Beaubien a l’honneur de vous présenter le récipiendaire du prix de la relève EAU André-Perrault 2021 : Timothé Roy-Bouchard, cofondateur de l’entreprise Solutions EcoTime. Cette reconnaissance lui revient pour ses réalisations innovantes en matière de récupération des eaux pluviales. Le 10 mai dernier, lors d’une cérémonie de remise de prix officielle du Centre d’interprétation de l’eau (C.I.EAU), Dominique Monchamp a donc eu le plaisir de rencontrer Timothé et de lui remettre une bourse de 1 500 $ commanditée par la Fondation de Gaspé Beaubien

Qu’est de que le prix de la relève EAU André-Perrault?

Le prix se nomme ainsi en l’honneur d’André Perrault, fondateur du C.I.EAU et ancien directeur des Travaux publics et de l’environnement de Ville de Laval passionné d’environnement et impliqué dans la cause de l’eau. L’objectif du prix est de reconnaître les innovations et le caractère exceptionnel des réalisations des jeunes de la relève dans le domaine de l’eau, que ce soit concernant les bonnes pratiques ou les technologies. Par le fait même, le C.I.EAU souligne le travail primordial de la relève pour la cause de l’eau au Québec, son dévouement et son savoir-faire.

Le jury de sélection se compose d’un membre du conseil d’administration du C.I.EAU et d’experts québécois dans le domaine de l’eau. Ensemble, ils évaluent la qualité des présentations des candidats et l’impact de leurs réalisations sur les connaissances dans le domaine de l’eau, les technologies dans le domaine de l’eau et la gestion de l’eau. 

La Fondation de Gaspé Beaubien partenaire pour une deuxième année

L’édition 2021 du concours marque la seconde année d’implication de la Fondation de Gaspé Beaubien dans ce concours. L’importance que nous accordons à la cause de l’eau et au développement de technologies et d’innovations dans ce secteur est bien connue. Il est essentiel pour la Fondation et pour AquaAction de reconnaître et d’encourager la relève partout au Québec. L’association avec le C.I.EAU et le prix de la relève EAU André-Perrault est donc apparue comme une évidence.

« La Fondation de Gaspé Beaubien est fière d’être partenaire du C.I.EAU et du prix de la relève EAU André-Perrault. Nous sommes heureux de prendre part à cette initiative québécoise et humaine. Timothé et Solutions EcoTime accompliront certainement de grandes choses! Encore bravo à lui et son équipe, mais aussi aux autres candidats pour leur implication et leurs réalisations. Ils sont l’avenir du domaine de l’eau au Québec. » – Dominique Monchamp, directrice générale de la Fondation de Gaspé Beaubien

Pourquoi encourager la relève

Malgré l’importante chaîne de métiers et l’expertise derrière l’eau potable accessible à tous, le Québec vit présentement une pénurie professionnelle majeure dans les métiers liés au domaine de l’eau. Opérateurs en traitement des eaux, techniciens, technologues et ingénieurs manquent à l’appel. La gestion et la préservation de l’eau sont pourtant des enjeux actuels et cruciaux. 

En 2020, EnviroCompétences dénotait que 41 % des organisations du secteur de l’eau avaient des besoins immédiats de main-d’œuvre et 66 % des organisations n’avaient pas de mesures permettant de remédier à la problématique. Deux ans plus tard, la situation n’est pas réglée… Des initiatives qui stimulent les plus jeunes générations à développer leurs connaissances et leurs expertises dans le secteur de l’eau sont aujourd’hui nécessaires pour assurer la pérennité des infrastructures, mais aussi – et surtout – du bien-être de notre société. Si l’hémorragie de la main-d’œuvre du domaine de l’eau continue, les conséquences pourraient s’avérer dévastatrices. 

Des initiatives comme le C.I.EAU, le prix de la relève EAU André-Perrault et les réalisations des jeunes novateurs y participant laissent tout de même croire en la possibilité d’un avenir meilleur. 

Découvrez le lauréat, Timothé Roy-Bouchard, et Solutions EcoTime.

Apprenez-en plus sur le Centre d’interprétation de l’eau.

Plus de 30 ans d’implication et d’innovation pour la Fondation

Depuis 1990, avec la Fondation de Gaspé Beaubien, Nan-b et Philippe II de Gaspé Beaubien partagent temps et ressources à l’échelle locale, nationale et, même, internationale. Leurs valeurs de partage, d’innovation et de développement durable sont les piliers de la Fondation. Trente-deux ans plus tard, ces valeurs animent toujours chacune de leurs décisions. Obtenez un aperçu de cette vision humaine et de son origine.

Avant la Fondation de Gaspé Beaubien : Télémédia

C’est suite au succès de leur entreprise Télémédia que Philippe II et Nan-b ont décidé de créer la Fondation de Gaspé Beaubien. La réussite de l’entreprise rendait possible leurs aspirations philanthropiques.

Lancée en 1968, Télémédia était une entreprise médiatique. Elle comptait des magazines et plusieurs stations de télévision et de radio. Dans les années 1980, Télémédia était propriétaire du plus important réseau de radio privée et reconnue comme l’un des plus grands éditeurs de magazines au Canada. Certaines des marques fondées et popularisées par Télémédia font encore aujourd’hui partie du paysage médiatique canadien. On peut entre autres penser à Coup de pouce, Elle Québec, Elle Canada, TVHebdo et Canadian Living.

Passion et engagement dès le début

Fiers de leur succès dans le monde médiatique, Philippe II et Nan-b se sont lancés dans la sphère philanthropique avec la création de la Fondation de Gaspé Beaubien. Redonner à la communauté était plus qu’un souhait pour eux. Ils étaient motivés par l’idée d’aider d’autres familles en affaires à atteindre un équilibre entre les affaires et la famille et assurer une succession harmonieuse des entreprises. Ils voyaient cela comme un devoir. L’approche de la Fondation se base donc sur trois principes : échanger avec les parties prenantes pour comprendre leurs besoins et déterminer ensemble les actions clés du projet; fournir les capitaux initiaux nécessaires au développement du projet; établir les critères de succès et évaluer l’impact du projet, et assurer la pérennité du projet par la recherche de financements durables. 

Notre mission : Écouter, échanger et travailler de pair avec la communauté pour amorcer ensemble des actions et des changements durables

Pour nos fondateurs, depuis plus de 30 ans, les différents projets et programmes de la Fondation sont un travail à temps plein. « Le fait est que nous avons travaillé aussi fort à redonner notre argent que nous l’avons fait pour le gagner. On veut prendre part à des projets et des causes qui nous tiennent réellement à cœur, auxquels on croit. On veut s’impliquer de façon efficace et à long terme. » – Philippe II et Nan-b de Gaspé Beaubien

De génération en génération, les membres de la famille de Gaspé Beaubien s’impliquent personnellement et activement. Leur contribution est bien entendu financière, mais aussi et surtout humaine. Ils partagent temps et efforts dans chacun des projets de la Fondation. Ils s’impliquent personnellement et ils veulent absolument que leurs dons soient dédiés à des activités impliquant des humains, pas seulement à des infrastructures, de l’équipement  ou des espaces.

Familles en affaires

Dans les années 90, alors que la démarcation entre les préoccupations familiales de la famille de Gaspé Beaubien et les préoccupations de l’entreprise devenait de plus en plus floue, Philippe et Nan-b ont réalisé que leurs entreprises étaient peut-être uniques, mais que leur réalité de famille en affaires était incroyablement semblable à celles de leurs pairs. De fil en aiguille, la cause des familles en affaires est ainsi devenue le premier projet de la Fondation.

En 1999, le programme créé par la Fondation de Gaspé Beaubien est devenu un organisme sans but lucratif à part entière et la Fondation des familles en affaires est née. Plus de 20 ans plus tard, l’OSBL est toujours en activité et continue d’évoluer sous le nom Fondation des Familles entrepreneuriales (FFE).

Le domaine de la santé

De 2006 à 2014, la Fondation de Gaspé Beaubien a investi tout près d’un million de dollars dans le domaine de la santé. 

La Fondation s’était associée au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) des Sommets (MRC des Laurentides) pour la création et la mise en place de plusieurs programmes. Au cours de ces huit années, l’équipe a mené à terme de nombreux chantiers. Un nouveau mode de cogestion médico administrative a été instauré; du coaching et plusieurs activités de codéveloppement entre directeurs médicaux et clinico-administratifs ont été offerts; l’accueil et l’intégration des médecins au CSSS ont été consolidés; des ateliers d’intéressement à la gestion et au modèle de cogestion ont été créés; et bien plus.

La cause de l’eau

Depuis quelques années, l’eau douce est la cause principale de la Fondation. En 2015, l’organisme sans but lucratif AquaAction a donc été mis en place. En seulement 6 ans, l’organisme a participé à la création de plus de 35 start-ups innovantes partout au pays par l’entremise de ses Défis AquaHacking. C’est certainement l’une de leurs plus grandes réalisations.

Le plus récent projet? Une toute nouvelle campagne de sensibilisation. Cette campagne d’envergure nationale a été lancée en mars. L’objectif est de sensibiliser le public aux problèmes critiques liés à l’eau et aux solutions de pointe qui émergent pour les résoudre.

Découvrez comment vous impliquer!

Maison Phoenix

Habitant dans les Laurentides depuis plus de 40 ans, Philippe II et Nan-b aiment particulièrement cette région. Au fil des ans, ils ont donc pris part à plusieurs projets laurentiens. En 2022, ils ont annoncé qu’ils soutiennent la Maison Phoenix, un nouvel organisme sans but lucratif de la région. 

La mission de Maison Phoenix fusionne communauté et intergénérationnel. L’organisme offrira des appartements pour personnes âgées de 65 ans et plus. Le bâtiment sera tout prêt de la nouvelle école publique du village de Val-David afin de faciliter les échanges intergénérationnels entre les résidents et les élèves. Dans le respect de sa vision humaine, la Fondation de Gaspé Beaubien contribue à l’embauche d’une ressource à la coordination des activités intergénérationnelles de l’organisme.

 

Nan-b et Philippe II peuvent être fiers des réalisations de la Fondation de Gaspé Beaubien. La vision humaine et philanthropique d’il y a 30 ans demeure bien vivante. Elle les guide au quotidien et anime également leurs enfants et leurs petits-enfants. L’avenir de la Fondation et de ses projets est entre bonnes mains!

Maison Phoenix : Nouvelle implication sociale pour la Fondation de Gaspé Beaubien

En plus de s’impliquer dans la cause de l’eau et dans l’accompagnement des familles en affaires à travers le monde, la famille de Gaspé Beaubien a à coeur sa communauté. Après avoir apporté une contribution importante à l’hôpital de Sainte-Agathe des Monts, nous sommes de nouveau appelés à aider notre communauté. Habitant dans les Laurentides depuis plus de 40 ans, Philippe et Nan-b ont décidé de redonner, à nouveau, près de chez eux. La Fondation supportera donc un nouvel organisme de la région : Maison Phoenix à Val-David. 

« Nous croyons profondément en la force locale, la force de la communauté. Puisque nous avons été si bien servis par notre communauté laurentienne. Nous avons toujours considéré qu’au sein de nos familles, les aînés tiennent un rôle privilégié. Ils ont le devoir – et l’honneur – de partager leurs connaissances et leurs sages histoires, de redonner et de contribuer à la communauté. » – Nan-b de Gaspé Beaubien

Qu’est-ce que Maison Phoenix?

Maison Phoenix est un organisme sans but lucratif (OSBL) combinant résidence communautaire pour personnes âgées en perte d’autonomie et jumelage intergénérationnel. L’organisme offrira des appartements pour les aînés de 65 ans et plus désirant vivre au cœur de Val-David. Le bâtiment sera tout prêt de la nouvelle école publique du village afin de faciliter les échanges intergénérationnels entre les résidents et les jeunes. La mission de Maison Phoenix fusionne ainsi esprit collectif, entraide et intergénérationnel. 

Le volet intergénérationnel est déjà en branle! L’automne dernier, des enfants de première et deuxième année de l’école Sainte-Marie ont fait la lecture à des aînés de la communauté. C’est une source de fierté et de motivation pour ces jeunes élèves qui mettent ainsi à profit leur nouveau talent pour faire la lecture. Pour les personnes âgées, c’est à la fois un divertissement original et adorable ainsi que l’occasion d’interagir avec la nouvelle génération.

Pas seulement pour les enfants du primaire

Maison Phoenix a comme projet d’élargir le volet de jumelages intergénérationnels au-delà de l’école primaire. Elle souhaite offrir l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec les résidents aux adolescents et aux jeunes adultes en situation difficile. Des personnes souffrant par exemple de dépendances pourront aller chercher le support d’aînés ayant été dans une position semblable. En partageant leurs expériences, les résidents donneront ainsi support et compréhension aux visiteurs. 

Le rôle de la Fondation

Pour 2022, la Fondation de Gaspé Beaubien contribuera à l’embauche d’une ressource à la coordination des activités intergénérationnelles de l’organisme. Dans un communiqué, Maison Phoenix souligne l’importance de ce financement : « Cet apport est majeur pour notre organisme. Nous regardons vers l’avenir avec beaucoup d’espoir et de gratitude à l’égard de toutes les personnes et organisations qui appuient financièrement notre mission. »

Cette ressource sera la première employée contractuelle de l’organisme. Enseignante de formation, Geneviève Beauchamp a accepté le mandat. Elle est motivée à relever le défi et est prête à développer les nouveaux programmes de jumelages intergénérationnels.

Maison Phoenix n’en est qu’à ses débuts, mais elle commence en force! Il ne serait pas surprenant de voir d’autres initiatives semblables émerger ailleurs au Québec dans les prochaines années.