AquaHacking

La Fondation croit au potentiel des nouvelles technologies qui, aux mains de la nouvelle génération d’innovateurs, nous permettront de répondre aux enjeux les plus pressants pour les cours d’eau en Amérique du Nord.

C’est pour atteindre cet objectif que le Défi AquaHacking a été lancé en 2015 avec une attention particulière portée sur le bassin des Grands Lacs et du Saint Laurent.

Pourquoi ce bassin en particulier? C’est le plus grand écosystème d’eau douce sur Terre, regroupant près de 21% des réserves mondiales. En plus d’approvisionner plus de 40 millions de personnes en eau potable, le dynamisme apporté à la région par les Grands Lacs et le Saint Laurent a permis la création de 46 millions d’emplois.

Depuis 2015, le Défi AquaHacking s’est déplacé sur plusieurs plans d’eau dans le bassin versant :

2015 – la Rivière des Outaouais

2016 – le Fleuve Saint Laurent

2017 – le Lac Erié

2018 – le Lac Ontario

2019 – les Grands Lacs et le Saint Laurent  

En 2020, nous planifions une expansion pan-canadienne d’AquaHacking, avec des Défis de la Colombie Britannique jusqu’au Canada Atlantique.

Découvrir l’initiative

Découvrir l’initiative

En savoir plus

Toutes les actions de la Fondation germent à partir d’un enjeu qui touche ses membres et leur tient à cœur. Il faut être convaincu du bien-fondé d’une cause pour s’y dévouer personnellement en lui apportant plus qu’un soutien financier.

Pour la 4e génération de la famille de Gaspé Beaubien, l’eau est la cause prioritaire. Le bien-être des générations futures dépend de cette ressource naturelle essentielle à la vie. Par ses actions de protection des cours d’eau, la Fondation incite la population à vouer à l’eau le plus grand respect en travaillant auprès des communautés, des entreprises et du gouvernement pour mieux cerner les problèmes et leur trouver des solutions adéquates.